Résidences FJT : L’étau se referme sur un modèle économique déjà fragilisé !

La hausse exponentielle des coûts de l’énergie, avec un emballement irrationnel au cours de l’été, fait totalement tomber le fragile équilibre économique de nos associations gestionnaires qui négocient actuellement leur renouvellement de contrats.

4 propositions pour faire face :
* Un chèque énergie structure
* Le maintien du bouclier gaz
* La création d’un bouclier pour l’électricité
* La création d’un fonds d’urgence pour les établissements devenus structurellement déficitaires

Partagez ce contenu

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Document(s) à télécharger

Résidences FJT : L’étau se referme sur un modèle économique déjà fragilisé !

Ce contenu pourrait aussi vous intéresser

Mobilisation du 23 03 2022
Pas un quinquennat de plus à la rue !
consultation CESE
Quel avenir pour les métiers du social ? Donnez votre avis !
crise des métiers de l'humain
Crise des métiers de l’Humain : Le collectif interfédéral francilien reste en alerte
Rassemblement francilien du 4 février 2022
Crise des métiers de l’humain : la mobilisation se poursuit en Île-de-France !
Mobilisés pour renforcer l’offre de logement dédiée aux jeunes en Île-de-France
Tous les jeunes doivent être équitablement soutenus !
Ne manquez rien de nos actualités 

Formulaire d’inscription à la lettre aux partenaires

Vous œuvrez au quotidien au service des jeunes francilien·e·s ? Abonnez-vous à notre lettre trimestrielle pour être informé·e de nos réflexions, de nos analyses et de nos actions au service des jeunes !

Je m'abonne

* champ requis
En renseignant ce formulaire, vous acceptez de recevoir notre communication (environ 1 fois par trimestre). Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien de description que vous trouverez en bas de chaque newsletter ou par mail : contact@urhaj-idf.fr.